Hécate : Guide d’utilisation #2 « Avoir l’air »

Suite de l’article Guide d’utilisation du NAnon-valide qui va porter plus particulièrement sur les handicapes invisibles.

Source : Giphy

Je me suis rendue compte d’un phénomène, récemment. Ayant parfois (souvent) besoin de m’aider d’une béquille pour marcher sereinement ( = pouvoir finir ma journée sans hurler de douleur) j’ai remarqué que les badauds font plus attention à moi quand je suis équipée de celle-ci.

On me laisse passer aux passages pour piéton immédiatement, avec même, parfois, un petit salut, on me tient les portes, on me laisse un plus grand passage, les secrétaires des lieux médicaux où je me rends se lèvent, ramassent les choses que je laisse tomber, me montrent spontanément l’ascenseur. On me propose de l’aide.

(Bien sûr il y a des réactions plus négatives, mais je veux me concentrer sur les réactions positives, ici.)

Donc, quand j’ai ma béquille, les gens sont serviables, polis et prévenants. Alors pourquoi est-ce que je me plains ? Parce que ces gens sont serviables, polis, prévenants… parce que j’ai l’air handicapée.

Et c’est ainsi que fonctionne notre société. Pour avoir droit à la prévenance qui peut aider un NANV, il faut avoir l’air handicapé. Pour avoir le droit de donner son avis (sur les réseaux sociaux, par exemple) il faut avoir l’air spécialiste du sujet. Pour pouvoir demander de l’aide, il faut avoir l’air de le mériter.

Il n’est pas question de mérite. Mais d’apparence.

Pourquoi est-ce que c’est un problème ?

Et bien oui, au fond, de quoi je me plains ? J’obtiens la prévenance dont j’ai besoin. Sauf que voilà, certaines personnes n’ont pas de béquilles. Ni de fauteuils. Ni de canne blanche. Mais ces personnes ont tout aussi besoin de cette aide que les handicapé.e.s visibles. Je pense aux handicapes invisibles, aux maladies chroniques, aux neuroatypies…

Mais comme la société nous apprend à être prévenant avec les personnes agé.e.s, les femmes enceintes et les handicapé.e.s… qui ont l’air handicapé.e.s, on ne peut sortir de ce validisme de l’apparence.

Mais qu’est-ce qu’on y peut ?

Un truc tout simple : si tu peux être prévenant avec un handicapé.e qui a l’air d’un handicapé.e, tu peux l’être avec tout le monde. Parce que parmi ce « tout le monde » il y a sans aucun doute des NANV. Dans le doute, dis-toi que n’importe qui peut avoir besoin d’aide. N’oblige pas une personne épuisé.é et en souffrance, qui a peut-être des angoisses sociales, une timidité insurmontable ou tout simplement marre de demander poliment toutes les cinq secondez, ou pour qui cela est La difficulté qui va vider son énergie et l’angoisser (autiste par exemple), à venir vers toi pour demander avec d’interminables politesses quelque chose qui lui revient.

Si on veut que les handicapes invisibles trouvent leur place dans notre société, on doit commencer à penser le handicape comme quelque chose qui ne se voit pas.

Un handicape invisible ne se voit pas ? Thank’s Captain Obvious !

Si j’énonce cette évidence, c’est qu’il semblerait que tout le monde ne l’ai pas assimilée. Parce que si tu ne me laisse traverser au passage piéton que si j’ai une canne, c’est que tu ne réalise pas que ce symbole de mobilité réduite ne couvre pas toute la palette de handicapes qui existent, ou chaque facette de ce même handicap qui me fait tenir une canne en cette situation.

Parce que malheureusement, j’en viens à regarder ma canne non plus comme un outils d’aide à la marche mais comme un outils d’aide à la marche ET un outil d’aide à la cohabitation avec les NTV. Et ce qui me fait peur, ce sera le moment où ma béquille deviendra uniquement un symbole de mon handicape, comme un signe ‘handicapée en approche » collé sur mon front, pour informer de mon besoin d’aide.

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est 408px-Disability_symbols.svg.png
Prochaine idée de tatouage ?

Merci de m’avoir lu, pour la.es cuillère.s que ça a pu te couter.

Source : Giphy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s