Hécate : Être gros.se, c’est agresser visuellement les autres. Enfin, il semblerait.

Dans mon placard, il y a toute une gamme de gilets et de leggings. Pourquoi je parle de ces vêtements en particulier ? Parce qu’ils sont là uniquement parce que je suis grosse.

C’est un truc que ma mère m’a conditionné à utiliser : quand tu as des bras adipeux, des cuisses bourrées de cellulite, un « petit » bedon et une silhouette « voluptueuse » (joli mot pour grosse) il faut se cacher. Enfiler des manches longues, mettre quelque chose sur ses jambes… pas parce qu’on a froid ou qu’on en a envie, mais parce qu’on doit se cacher.

Et j’ai une révélation à vous faire : on se cache quand on a honte.

J’ai donc été élevée pour avoir honte de mon corps. Enfin, pas officiellement.

Résultat de recherche d'images pour "morphologie reine du shopping"
Source : Les reines du shopping, M6.

 

Parce qu’après des années de « Reine du shopping » et tuti quanti, les gros et grosses du monde entier ont apprit qu’ils ont des codes spéciaux, rien que pour eux. Qu’il faut « mettre en valeur sa morphologie ». Que nous avons des règles à notre attention.

J’ai grandis en ayant l’impression diffuse mais non-verbalisée que ma peau d’orange, mes membres volumineux, mon ventre gonflé, étaient autant de monstruosité que je devais épargner aux autres. Que je devais cacher pour ménager la sensibilité des autres. Ne pas les choquer.

On m’a donc fourni des armes. Des vestes à poser par-dessus une tenue pour cacher mes bras. Des collants/leggings/jeans pour glisser sous des robes que j’adorerais porter seules. Des tee-shirt assez long pour me couvrir jusqu’en dessous des hanches, histoire de dissimuler un peu plus.

Et puis, c’est allé encore plus loin. On m’a enseigné que j’étais interdite de certaines tenues. Pour moi, pas de mini-jupes, pas de crop-top, pas de grands décolletés, pas d’imprimés, pas de blanc sur les morceaux qui sont trop graisseux, pas d’accessoires ou de talons fins et délicats pour ne pas créer de décalage avec nos grosses jambes/bras/hanches…

Finalement, on détourne l’attention de nos vrai corps en s’aspergeant de couleur, en utilisant les volumes…

Enfin bref, si vous n’avez pas encore réalisez l’ampleur de tout ça tapez s’habiller quand on est ronde sur google. C’est effrayant le nombre de bloggeuse beauté/lifestyle et autre qui vous apprendra comment avoir honte de votre corps avec style.

On notera au passage le sexisme institutionnalisé présent (lors de ma recherche avec « rond » remplaçant « ronde », on retrouve des conseils pour les femmes dès le troisième article) mais je réserve ça pour un hypothétique futur article.

Source : Giphy

 

Donc, on l’a compris, quand on est gros.se, on se voit emprisonné dans un dress code où toutes nos imperfections pondérales se doivent d’être gommées sinon…

Et bien c’est vrai ça, sinon quoi ?

Et bien la société sait très bien quoi répondre à cette question sans être gêné. C’est « pas joli », « ça ne te met pas en valeur » ou encore mon préféré « c’est vulgaire ». Montrer un bras est donc vulgaire si celui-ci n’entre pas dans une courbe de poids satisfaisante. Quand aux autres remarques évoquées qui tournent autours du « je dis ça pour ton bien », que sont-elles sinon infantilisantes et inattaquables socialement ? La grossophobie est tellement institutionnalisée que ce sont ceux qui enseignent la honte aux gros.se.s qui ont raison.

Mais j’ai aussi eu une révélation récemment. Si je suis sensée suivre ces codes, c’est parce que je dois montrer aux gens minces que si je suis grosse et que je ne peux rien y faire à l’instant présent, je dois expier ma faute. Montrer que je suis désolée d’être une telle agression pour leurs yeux. Une insulte pour leur sens de l’esthétique.

C’est la même logique que lorsqu’un.e gros.se mange en public quelque chose de « calorique ». Alors qu’une femme mince qui dit qu’elle adooooore manger, c’est cool. C’est qu’elle est pas chiante, qu’elle sait s’amuser, qu’on peut se faire un bon restau avec elle sans qu’elle soupire devant sa salade insipide. Imaginez-vous la même reaction devant un.e gros.se qui dit qu’il.elle adooooore manger ?

eat, fun, funny, internet, life, list, my life, phone, quote, quotes, repeat, sleep, teen, teenager, to do, perfectsayings
Source : Desktop

 

Ainsi, les gros.se.s sont sensés montrer à toutes et tous qu’ils sont désolé.e.s d’être gros.se.s et qu’ils font de leur mieux pour changer ça et qu’en attendant, ils essaient d’avoir l’air le plus « normal » possible. Comprenez minces. On est supposez hurler silencieusement « désolé.e d’être ainsi, mais ne vous en faites pas, je sais que mon corps est horrible, j’ai honte de ma situation. »

C’est donc pour toutes ces raisons que je compte bien porter toute une ribambelle de crop-top, de robes courtes, de décolletés du tonner, ne pas porter de soutifs, arborer des tas de couleurs et d’imprimés et tout ce dont j’ai envie cet été et chaque jour qui suivra.

Parce que je n’ai plus honte. Ou du moins, j’essaie.

29401548_134754610696245_862769435532853248_n.jpg
Credit photo Une : Compte pictame d’Aliss Bonython (également à suivre sur Instagram à @Alissbonyt)
Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Annawenn dit :

    L’inverse existe, malheureusement. L’été dernier, je me suis planquée pour ne pas vexer ma coach. Elle a l’âge de ma fille, un peu ronde et à chaque fois que je mangeais un truc : « pfff, tu bouffes n’importe quoi, tu grossis pas. T’as de la chaaaannnce!!!!!! »
    C’est oublier que je faisais des heures d’équitation en pleine canicule, des randonnées de plusieurs jours avec sac à dos et bivouac, que je laisse ma voiture au garage parce que marcher me fait du bien. Tu vois, grosse ou pas, tu dérangeras toujours quelqu’un. Je ne parle même pas de mes cheveux que j’attache pour qu’on me fiche la paix.
    Alors autant faire comme on a envie, tu ne crois pas ?

    J'aime

  2. Annawenn, désolée de le dire ainsi, mais cette habitue qu’on les gens à énumérer leurs activités physiques à tout bout de champs, c’est grossophobe. Quand ton amie a râlé que vous aviez des métabolismes différents, ça m’étonnerais qu’elle t’ai critiqué. Elle simplement relevé le fait que votre corps ne réagit pas de la même façon aux calories, et que oui, dans cette société, ça craint d’être la copine grosse qui est sommé de faire attention quand d’autres ne le sont pas. Ce n’est pas ta faute, ce n’est pas la sienne, c’est celle de notre société incapable de dire à ton amie : « tu as envie de manger ça mais ça impactera plus ta silhouette que la personne à côté de toi ? Et bien fais-toi plaisir, garde en tête ta santé, mais le reste importe peu si ça te fais te sentir bien de te régaler ! ». Bon, je ne vous connais ni l’une ni l’autre donc je vais extrapoler ce dont je suis témoin très souvent : mettre en avant le fait que tu as des activités physiques (sans préciser si ton amie en a aussi) pour réfuter le fait que tu as de la chance, je trouve ça dommage. Que tu fasses plaisir en bougeant, c’est génial. Mais si effectivement tu as un métabolisme qui élimine mieux les graisses que ton amie, tu as de la chance. C’est bien, ne t’en défend pas ! Mais accepte que ton amie peut être un peu triste à l’idée que c’est plus difficile pour elle. Parce que ça l’est. Tu ne la dérangeais pas, tu lui rappelais qu’elle a un plus grand pourcentage de difficulté que toi dans ce dommaine, de la même façon que j’ai un pincement au cœur en voyant des personnes valides faire des choses qui sont compliqués pour moi. Alors ne te cache pas quand tu mange, et dis à ton amie qu’elle ne doit pas le faire non plus ! Accepte le fait que oui, tu as de la chance, et que ça craint pour ton amie et tu n’as pas à t’en excuser constamment mais accepte le fait que tu as de la chance dans ce dommaine, peut importe que t’éclate dans le sport ou non 🙂

    Hécate.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s